Angora turc

La souplesse et l'élégance de ses mouvements, ainsi que son pelage plumeux, très léger et toujours flottant, rendent l'Angora turc très précieux, même si pendant longtemps, cette valeur était assombrie par un caractère agressif, peu sociable et difficile à traiter.

Heureusement, de nos jours, ces défauts ont été complètement dépassés et l'Angora turc est à présent sociable et joueur, même s'il demande une « main experte » qui sache l'éduquer car il a gardé un fort tempérament et une grande exigence de liberté.


Les origines du chat Angora turc

Le chat Angora turc est originaire de Turquie, plus précisément il semble provenir de la ville d'Angora (l'Ankara antique), dont il a pris le nom. Dès le XVIIe siècle, un Italien, Pietro della Valle, en même temps qu'un Français, Nicolas de Peiresc, importèrent en Europe un nombre assez important de ces chats.

Ils eurent tout de suite un grand succès, car il s'agissait de la première race à poil long que les Européens découvraient ; à l'époque, en effet, les félins domestiques avaient tous le poil court ou mi-long ; toutefois, avec le temps et la succession de croisements faits au hasard, ils perdirent leurs caractéristiques.

Entretemps, le gouvernement turc en interdit l'exportation et on dut attendre 1959 pour pouvoir en obtenir un couple qui fut donné à des Américains, Mr et Mme Grant. Leurs noms étaient Yildiz, c'est-à-dire Étoile, et Yildizcik, Petite Étoile, et c'est d'eux que naquirent les Angoras turcs modernes.


Le chat idéal

De corpulence athlétique mais très gracieux, le chat Angora turc est un chat de taille moyenne, svelte, fin et raffiné, qui frappe par la fluidité de ses mouvements. Sa tête au sommet plat, assez petite par rapport au corps, est de forme arrondie ; le nez, ni long ni court, présente une légère courbure. Les oreilles sont grandes, placées haut sur la tête, tournées vers l'avant et ouvertes à la base ; elles sont pourvues de poils internes assez longs et d'une touffe de poils sur les pointes.

Les yeux, grands et en amande, sont inclinés vers la base externe des oreilles ; normalement, ils sont de couleur ambrée, mais il existe des exceptions, par exemple la variété blanche qui peut avoir les yeux bleus ou impairs, et les variétés silver et golden qui ont les yeux verts. Le corps est fin et ses proportions sont allongées ; la musculature est solide et élastique, très gracieuse et l'ossature est moyenne ou fine, même si elle est plus robuste chez les mâles.

Les pattes sont longues et fines, à l'ossature légère mais à la musculature solide ; les postérieures sont plus longues que les antérieures et, en position droite, les cuisses sont plus hautes que les épaules. Les pieds sont ovales et dotés de touffes de poils interdigitaux. La queue est longue par rapport au corps, plutôt large à la base et fine vers la pointe ; elle est recouverte d'un poil plein et plumeux. La robe est dotée de poil mi-long, plus long sur la collerette, sur la culotte, sur la poitrine et sur le ventre où il peut boucler légèrement. Sa texture est légère, soyeuse et brillante et le sous-poil est rare.


La couleur du poil

Toutes les couleurs sont admises, à l'exception du zibeline et du vison, même si le plus apprécié reste le blanc. Le colourpoint, qui dérive du gène himalyen, n'est absolument pas admis.


Le caractère

Le chat Angora turc est un authentique félin qui, bien qu'acceptant très volontiers la compagnie de l'homme, conserve un grand tempérament et un sens élevé de la liberté et de l'indépendance. C'est un chat qui sait très bien se débrouiller tout seul dans n'importe quelles circonstances ; de plus, il est plutôt joyeux et vif, et il aime jouer : en somme, il est tout à fait sociable, même si son petit caractère demande une éducation très ferme.


Les soins

À la différence des chats à poil long, le chat Angora turc ne demande aucun soin particulier ; comme d'habitude, il faudra pourvoir au brossage régulier de sa robe, pour garder son poil brillant et léger.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site